« Au Bénin, 1/3 des enfants travaille… »

INTERVIEW

Solidarité Laïque a rencontré Jérémie Houssou, responsable du Scoutisme Béninois qui sera un des partenaires de l’opération « Un cahier, un crayon ».

1 – Présentez-nous votre association ?

Le Scoutisme Béninois est une Organisation Non Gouvernementale (ONG), membre de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout depuis 1964. C’est un mouvement de jeunes et d’adultes engagés volontairement pour promouvoir une éducation non formelle complémentaire de la famille et de l’école. Le Scoutisme Béninois s’adresse à tous les jeunes, garçons et filles, sans aucune distinction d’origine sociale ou ethnique, religieuse ou culturelle. Il est acteur de l’éducation non formelle et intervient dans tous les domaines du développement humain. Il compte plus de 7 000 membres volontaires présents dans toutes les régions du Bénin.


2 – Quels sont les projets concrets que vous menez dans votre pays pour l’accès à l’éducation pour tous ?


En relation avec les populations les plus vulnérables, nous essayons de développer des stratégies d’intervention répondant à  leurs besoins. C’est ainsi que nous menons des campagnes de sensibilisation à destination des parents pour la scolarisation de leurs enfants, que nous formons des formateurs, des animateurs et des éducateurs pour améliorer l’encadrement des enfants en situation difficile. C’est ainsi que dans le cadre du Programme de Développement des Réseaux pour l’Education en Afrique de l’Ouest , nous avons pu mettre en place une formation spécifique intitulée «  quels projets pour la prise en charge des enfants en situation difficile ? » et dont l’objectif était de mieux outiller les organisations en charge de ce secteur. Cette formation a permis aux participants d’acquérir des connaissances et des compétences pour mieux appréhender la conduite de projets et être en mesure de prendre en charge des jeunes et les préparer à être réinséré socialement. Il s’agissait de leur permettre de :
– Mieux comprendre la place de l’observation, de la réflexion, de l’évaluation et de la prise en compte de l’histoire du jeune dans tout processus de prise en charge,
– Appréhender le fonctionnement du secteur social au Bénin ;
Le Scoutisme Béninois intervient également en matière de mobilisation des ressources pour la construction de salles de classes en milieux défavorisés, l’équipement de salles de classes en mobiliers et en fournitures scolaires.

3 – Sur la question du travail des enfants, importante au Bénin, avez-vous une action particulière ?

Oui, nous agissons dans deux localités du pays grâce au soutien de Solidarité Laïque et de ses organisations membres.
A Cotonou, nous gérons un centre d’insertion professionnelle avec une capacité d’accueil de 18 places pour des  enfants des rues souvent sans domiciles fixes, mendiants ou pickpockets. Après leur passage dans le centre, ils se réinsèrent dans leur famille.
A Bohicon, à 120 km de Cotonou, 13 enfants sont recueillis dans une structure d’hébergement où ils sont scolarisés, internés, nourris, suivis psychologiquement. A l’occasion des vacances scolaires,  ils repartent dans leur famille.


4 – Comment allez-vous organiser la distribution des fournitures scolaires collectées en France dans le cadre l’opération « Un cahier, un crayon » ?


Un plan de distribution sera rédigé et validé par le comité mise en place avec nos amis du Conseil des Activités Educatives du Bénin (CAEB), partenaire de Solidarité Laïque.
En septembre 2009, la distribution devra tenir compte du système  pyramidal du ministère de l’Education nationale. Nous tenons à ce que tous les acteurs de l’éducation (ONG, enseignants, parents d’élèves, élus locaux, autorités du ministère de l’Education) soient  partie prenante de la distribution.

Commentaires